La COP 13 est une méthode de description et d’évaluation clinique et psychopathologique des patients pour lesquels un diagnostic de psychose a été posé. Rassemblant les apports de la psychiatrie classique, de la psychiatrie de secteur et de la psychanalyse, la COP 13 détaille une sémiologie dynamique des psychoses, contemporaine et simple, dans la continuité du travail quotidien des services de psychiatrie. Selon les grands axes de la psychopathologie psychanalytique, l'état clinique actuel et l'évolution du patient apparaissent avec précision sur le plan de son organisation psychique et de sa situation vitale. 

Accessible à tous les soignants, la COP 13 permet d'observer le changement, d'enrichir les perspectives, de procéder à des évaluations des traitements institutionnels, voire de réévaluer le pronostic.

A terme, cette méthode de description élargie permet également de mettre en évidence des profils de réorganisation dans le cadre des soins en psychiatrie.

                                                                                             

Voir Santé Mentale N° 183 -dec 2013 : "Schizophrénie et relation à l'autre": 2 articles sur la COP 13

Voir  Revue Française de Psychanalyse Juillet 2014 N°3: dossier Recherche

 Prochaine publication dans  Pour la recherche (bulletin de la Fédération française de psychiatrie)